Comment soutenir le développement socio-affectif de l’enfant ?

Comment soutenir le développement socio-affectif de l’enfant ?

L’enfant qu’il soit à la garderie, au parc, chez lui, est en relation avec des enfants, des adultes (parents ou éducateurs). C’est pourquoi, il faudra consacrer du temps pour instaurer une relation harmonieuse et un climat de confiance. Le lien qui en découle est très important pour l’aspect affectif de l’enfant. Il apprend la confiance. Il développe le sens de l’amitié et le sens d’appartenance. L’autonomie et l’estime de soi se développent. Puis c’est au tour de l’acquisition du langage qui vient renforcer l’apprentissage des émotions. L’enfant exprime ses émotions telles : la colère, la tristesse, la joie, etc. Le rôle de l’éducateur est d’expliquer à l’enfant que ressentir des émotions est une attitude saine et normale. L’enfant doit apprendre à les reconnaitre, à les maitriser en mettant des mots sur chaque émotion. 

Comment soutenir votre enfant 

Pourtant, il est normal de vivre une panoplie de sentiment de la tristesse, de la gêne, de la colère ou tout autre sentiment. Le parent, ou l’éducatrice doit apprendre à l’enfant de les reconnaitre et de les exprimer par des mots pacifiques afin d’éviter de blesser l’autre. Comme je l’ai dit plus haut, le développement du langage et son enrichissement permet de mieux exprimer sa frustration.  

En ce qui concerne l’aspect social, il est nécessaire d’encourager les interactions avec ses pairs (ses amis, la fratrie), les jeux symboliques, le sens du partage, le sens d’aider, le respect des autres, le travail en coopération, la création de lien avec les autres que ce soit enfant ou adulte

Comment soutenir votre enfant  

  • L’enfant doit vivre ses conflits, ne les réglez pas à sa place, seulement l’accompagner pour trouver des moyens pour les résoudre
  • Les 4 étapes pour la gestion des conflits (voir tableau de gestion de conflits) 
    • Se calmer, prendre une bonne respiration
    • Discuter des faits et de ses sentiments
    • Chercher une solution qui arrange les 2
    • Trouver la solution idéale pour les 2 
  • Chaque fois que l’enfant fait face à ses conflits vous devez le féliciter.
  • Apprenez-lui à mettre des mots pour exprimer sa colère au lieu d’avoir recours à la violence verbale ou physique.

Ps j’utilise le tableau de gestion de conflits depuis 15 ans je vous garantis ça marche à 100 %. À chaque conflit, j’explique aux enfants qu’ils sont assez grands pour gérer leurs problèmes seuls. Bien entendu les plus jeunes (2 ans), ne maîtrisant pas le langage, zappent l’étape 2 et 3. Ce n’est pas grave, car ils enregistrent, tout de même, le processus de la gestion de conflits. 

Vous pouvez le télécharger bientôt https://educakits.com/autres-produits/

Si cette publication vous a plu n’hésitez pas à la partager.
Laissez-moi un commentaire, ou envoyez-moi un message privé, il me fera plaisir de vous répondre.

Vous pouvez aussi visiter notre site il y a une foule d’informations https://educakits.com

Samira Buscaïno

Cliquez ici pour partager
L'apprentissage n'a jamais été aussi facile