Comment aider l‘enfant à s’épanouir?

Comment aider l‘enfant à s’épanouir?

La parentalité positive c’est aider les enfants à être autonome, responsable et empathique et de leur donner le pouvoir d’affronter les défis. Le parent crée avec l’enfant une communication ouverte et une relation épanouie qui engendre un dialogue continu. Grâce à cet échange l’enfant a confiance en vous et peut être honnête et authentique. Il est également important d’apprendre à l’enfant à faire preuve de compassion envers soi-même, être bienveillant, chaleureux et compréhensif.

Ex. Reconnaitre que nous sommes humains et que dans la vie il y a des difficultés, des échecs auxquels il faut faire face. Au lieu de nier cette réalité et de la combattre, il suffit de l’affronter avec sérénité et réfléchir à une autre perspective basée sur la solution et non sur le problème. il en mode apprentissage

La compassion permet la stabilité des sentiments, car la personne n’est pas sujette à la variation des circonstances de la vie. Elle a une bonne estime de soi-même, elle n’a pas besoin du regard des autres pour qu’elle se sente mieux ou pour avoir confiance en elle. 

La bienveillance est une forme de compassion : accueillir ses erreurs, ses échecs, sa souffrance avec chaleur et compréhension, c’est une réaction naturelle et appropriée. Nous prenons soin de nous comme si nous nous occupions d’un enfant ou d’un ami qui viendrait vers nous avec un problème. Puisque la souffrance fait partie de la vie, il est possible de poser sur notre situation un regard amical, aimant, plein de sollicitude et de profonde compréhension. L’isolement, la séparation et la destruction ne résolvent pas les problèmes, alors qu’il est possible de ressentir le lien avec les autres et de libérer notre puissance d’apaisement.

La bienveillance envers soi-même, ou l’auto compassion, n’a rien à voir avec l’apitoiement sur soi. Au contraire, cela nous permet de regarder la situation dans laquelle nous sommes avec honnêteté, courage, clarté et sollicitude; l’auto compassion constitue donc une bonne base de changement, car elle se fonde sur l’amour et non sur la peur. En réalité, la compassion est la condition préalable pour aborder de façon utile les situations non désirées, et qui Semblent parfois désespérées, et ainsi les transformer.

La compassion consiste en une attitude qui nous porte à être sensible à la souffrance de quelqu’un. Devant la douleur d’autrui, nous vivons alors différentes émotions. Il peut s’agir de tristesse, de colère, de révolte… tout excité par ce que nous observons chez la personne qui pâtit. Dans la compassion, une sorte de fusion s’opère avec la personne qui se confie, ce qui entraîne un parti pris et des jugements de valeur allant dans son sens, sur le moment même. 

La compassion c’est se mettre à la place de l’autre et l’inviter à passer à l’action.

Si cette publication vous a plu n’hésitez pas à la partager.
Laissez-moi un commentaire, ou envoyez-moi un message privé, il me fera plaisir de vous répondre.

Vous pouvez aussi visiter notre site il y a une foule d’informations https://educakits.com

Samira Buscaïno

Cliquez ici pour partager
L'apprentissage n'a jamais été aussi facile