Manger seul tout un processus !

Manger seul tout un processus !

Manger seul qui à prime à bord peut s’avérer un geste simple, il représente une épreuve difficile pour un bébé de 15 mois.

L’éducatrice donne une cuillère à l’enfant puis s’éloigne, elle observe et décrit le processus.

La première étape.

L’enfant tiens du bout des doigts la cuillère de la main gauche, le geste est maladroit et incertain. Il essaye de la remplir tant bien que mal, la cuillère vacille d’un côté puis de l’autre faisant tomber les quelques graines de riz. La manipulation, l’essai-erreur, la réflexion (lever la cuillère pour comprendre ce qui se passe) accompagne cette péripétie.

La deuxième étape 

Une nouvelle aventure débute celle de ramener la cuillère mal positionnée à sa bouche. La cuillère atterris sur la joue, au coin de l’œil. Le bras contenant la cuillère, légèrement plié, est légèrement vers l’arrière, le chemin vers la bouche est difficile. Après cinq essais stériles, l’enfant tente, la même procédure avec la main droite. Il sent une différence, il a plus de tonus, il remplit sa cuillère (une fois à l’endroit une fois à l’envers). Il retrouve sa bouche sans trop de problème, il est content et fier de son exploit. Il prend quelques bouchées.

Il expérimente de nouveau avec la main gauche. Pourquoi ? Les enfants ont une très courte mémoire à cet âge. Il a déjà oublié ses prouesses. Il refait les mêmes gestes et affronte les mêmes problèmes. Il continue à permuter main droite, main gauche, jusqu’à ce qu’il trouve ce qui lui convient sur le moment. Apprendre à manger seul fait appel à plusieurs aspects de l’apprentissage : 

  • La motricité fine : l’organisation des mouvements, la dextérité des doigts jusqu’à l’acquisition du contrôle du réflexe. 
  • Le cognitif l’acquisition de la pensée, la récolte des informations : la posture du corps, le tonus musculaire, dextérité des doigts (tenir la cuillère).
  • La vision, qui comprend le déplacement de la cuillère vers la bouche,
  • La coordination du geste-vision-mémoire. 

Toutes ces informations organisent le mouvement comment plier le bras, tenir la cuillère et l’amener vers la bouche. 

L’apprentissage est un processus, il faut du temps et beaucoup de la pratique pour que l’enfant s’approprie cette habileté et développe son autonomie. 

L’adulte, l’éducateur doit se munir de patience, d’indulgence face aux conséquences générées (la nourriture partout). 

Nous vivons dans une ère d’instantanéité. Cependant l’éducation, l’apprentissage requiert du temps, de la constance, un pas à la fois, tout en respectant le rythme de l’enfant.

Samira Buscaino

Mots clés: apprentissage, observation, motricité fine, dextérité des doigts, apprendre à manger seul.

Cliquez ici pour partager
L'apprentissage n'a jamais été aussi facile