Défi professionnel, comment le booster ?

Défi professionnel, comment le booster ?

Le travail tient une place importante dans notre vie. Étant donné, on travaille pour vivre, mais on ne vit pas pour travailler… Le travail est un moyen de subvenir à ses besoins et de répondre à ses attentes ses objectifs tout en trouvant l’équilibre et l’épanouissement. En effet la routine au travail a pour conséquence, le manque de motivation, et ne plus savoir ou aller.

C’est normal d’avoir constamment de défis pour progresser. À la longue, cela peut devenir problématique : ennui, manque de motivation.

L’éducatrice ou responsable de service éducatif en petite enfance RSEE n’échappe pas à la routine de travail. Dans cet article je définirai les défis professionnels, je vous aiderai à avancer et à redécouvrir votre étincelle en cinq points.

Esprit créatif et initiative 

La créativité, l’ouverture et l’initiative offrent des opportunités pour le rayonnement de la journée. Montrez aux enfants que vous entreprenez de nouvelles choses tout le temps. Demandez-lui ce qu’il en pense et ce qu’il propose, discutez-en !

Soyez actif, offrez-vous des occasions de faire quelque chose de différent dans l’organisation de vos activités, de vos journées ou vous 

Avoir le fun

Commencez la journée du travail avec plaisir, œuvrez dans la joie et la bonne humeur. Réveillez l’enfant qui sommeille, demeurez enthousiaste et passionnée pour tout ce que vous faites. Vous surmonterez ainsi la fatigue et la frustration.

Fixez-vous des objectifs

Vous avancerez plus facilement dans la vie si vos objectifs sont bien définis. L’effort demandé pour y parvenir est salué. La qualité du service éducatif : l’observation, le dossier pédagogique, les expériences vécues, les acquis et les défis des enfants nécessitent un but éducatif, un plan d’intervention. Fixez-vous un objectif par mois pour chaque enfant et divisez-le en action quotidienne. Cet objectif doit être réaliste et répondre à la zone proximale de développement de l’enfant ZPD.

Sortez de votre zone de confort

Le monde aime rester dans sa zone de confort, ça le réconforte. À la longue, cette conjoncture est contre-productive. Dans la vie professionnelle, il est nécessaire de se fixer de nouveaux défis.

Mettre à jour vos compétences

Il est important d’actualiser ses connaissances et de parfaire ses compétences par la formation continue. Il ne faut pas tomber dans le piège de l’impression « que vous n’avez plus besoin d’apprendre », car vous êtes satisfaite des savoir-faire acquis. 

L’introspection vous permet d’identifier vos points faibles pour les améliorer.

Samira Buscaïno

Mots clés: compétences, actualiser ses compétence, savoir-faire, zone de confort, défis, ZPD, zone proximate de développement, observation, dossier pédagogique, expériences vécues, plaisir, créativité,

Cliquez ici pour partager
L'apprentissage n'a jamais été aussi facile